vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

quartier des palmiers

  • Un petit coin de ciel bleu au Pays de Charleroi.

    Un nouvel avion d'entraînement et de tourisme est né dans l'aéropôle carolo : le biplace monomoteur à aile basse SONACA 200. On le sait, SONACA conçoit déjà des éléments de structure pour l'aviation civile : Airbus, etc., une sous-traitance pleine d'avenir.

     

    Le SONACA 200 dérive du « SLING » produit par une entreprise sud-africaine : The Airplane Factory à Johannesbourg.

     

    Le nouvel appareil a une envergure de 9 m, sa longueur est de 7 m. Il est équipé d'un moteur Rotax de 115 chevaux qui lui permet d'atteindre une croisière de 213 km/h. Son rayon d'action se situe à 1.300 km.

     

    Pierre Van Wetter, pilote et directeur des ventes, a de quoi être satisfait : 22 Sonaca 200 ont été commandés. Ses clients sont des écoles de pilotage.

     

    On espère construire à Gosselies 80 exemplaires par an à l'horizon 2021.

     

    le prix de ce petit bijou est de EUR 175.000.

  • Toute une vie pour les jeunes.

    L'enfance de Jean Bosco est celle d'un petit paysan orphelin de père à 2 ans, élevé par sa mère et habitué aux rudes tâches de la ferme. Dès l'enfance, il catalyse l'énergie des jeunes garçons autour de lui en les amenant à la prière après les avoir occupés à des jeux variés. Durant ses études, il exerce divers petits métiers qu'il apprend pour subvenir à ses besoins. Peu après son ordination, la rencontre d'un jeune, le 8 décembre 1841,va décider de son avenir : il va devenir l'apôtre des jeunes. Pour eux, il fondele premier « Oratoire » - centre de loisirs et de formation humaine et chrétienne – à Valdocco dans la banlieue de Turin, et y développe une pédagogie qui prend en compte toutes les dimensions de la personne, intellectuelle, affective et spirituelle.

     

    Don Bosco a reçu en partage un véritable don pour l'éducation. L'espérance lui donnait de regarder le jeune avec le regard de Dieu ne transigeant en rien sur la faute à dénoncer, mais transformant, avec un sourire confiant, la remontrance en appel à la vie. D'aucuns témoignent dece savoir-faire évangélique qu'ils observent : « Chez les saints, comme en Dieu, la justice et la miséricorde s'embrassent de manière ineffable. » Il n'hésite pas à proposer le sacrement de la réconciliation, mais loin d'en faire un pensum, il le présente comme une chance où espérance , miséricorde et confession deviennent synonymes.

     

    L'hymne à la charité de la lettre aux Corinthiens - « L'amour prend patience, il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout (1 Co 13, 4-7) – est aux fondements de son action éducative. Don Bosco sait qu'un Autre, plus grand que lui, inspire son regard sur les jeunes et le rend capable de les aimer tels qu'ils sont. C'est vers Dieu qu'il les conduit en créant pour eux et avec eux des associations telles la compagnie de Saint-Louis-de Gonzague où les jeunes s'entraînent et s'entraident à pratiquer la vertu à l'instar du jeune Louis ou celle de l'Immaculée dont les membres se placent sous la protection maternelle de Marie pour vive dans l'obéissance aux règles de l'Oratoire et prendre soin des plus faibles en les stimulant par leur exemple.

     

    Le génie éducatif de don Bosco prend à bras-le-corps le problème des jeunes abandonnés aux marges de la société. Il les assiste en leur offrant un lieu de vie, les éduque en ouvrant pour eux les premières écoles professionnelles et en signant lui-même des contrats d'apprentissage, et les rassemble autour de la foi.

     

    Jusqu'au bout, il reste fidèle à servir la miséricorde auprès des jeunes : « J'ai promis à Dieu que, jusqu'à mon dernier souffle, je vivrai pour vous, les jeunes. J'étudie pour vous, je travaille pour vous, je suis même disposé à donner ma vie pour vous. Sachez que tout ce que je suis, je le suis entièrement pour vous, jour et nuit, matin et soir, à tout instant. »

  • Intercessions pour les chefs d'Etat et dirigeants.

    En cette période électorale aux Etats-Unis d'Amérique, puis dans quelques mois en France, écoutons attentivement la parole de saint Paul apôtre (à Timothée).

     

    Bien-aimé, j'encourage avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d'Etat et tous ceux qui exercent l'autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre sauveur, car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. En effet, il n'y a qu'un seul Dieu ; il n'y a aussi qu'un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. Aux temps fixés, il a rendu ce témoignage, pour lequel j'ai reçu la charge de messager et d'apôtre, moi qui enseigne aux nations la foi et la vérité. Je voudrais donc qu'en tout lieu les hommes prient, saintement, sans colère ni dispute

     

    Première lettre de saint Paul apôtre à Timothée ---18 septembre ---25e dimanche du temps ordinaire.