vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Très "British" et unique en son genre

     

    Alors que le chiffre de diffusion des périodiques et journaux de la presse occidentale est en perte de vitesse, celui de l'hebdomadaire britannique « THE ECONOMIST » a progressé de 6 % en 2009. Il totalise 1,4 million d'exemplaires par semaine, dont 800.000 rien qu'en Amérique du Nord., indique le quotidien français « Le Monde » des 18 et 19 avril 2010.

    « The Economist » est vendu sur les cinq continents en une seule et même édition, sans rien concéder aux opinions locales.

    Il se veut « libéral » au sens classique et bien précis du terme: « OLD FASHION LIBERAL ». Pour ne pas être assimilé à quelque « gauchisme », ce qui serait l'acception perçue aux Etats-Unis et ce qu'il n'est en aucun cas.

    Cet hebdomadaire est unique en son genre, avec ses règles et ses « clés » rédactionnelles très « British ». Les journalistes de la rédaction de cette sorte de « club » ne signent pas leurs articles. Mais ceux-ci engagent toute la rédaction. Dès qu'on achève la lecture de ce périodique, on a le sentiment d'être bien informé.

    Ce n'est pas pour rien que « The Economist » est lu par Eric Schmidt », le « grand patron » de Google, ou Bill Gates, le « créateur » de Microsoft. On raconte aussi que le seul journal que recevait Nelson Mandala dans sa captivité était l'incontournable « Economist ».

    Lord Jim

  • Dans la lumière du soir

     

    « Les veilleurs qui gardent la cité m'ont trouvée », dit la bien-aimée du Cantique. Qui donc sont ces veilleurs ?

    Ce sont ceux dont le Sauveur, dans l'Evangile, dit qu'ils seront heureux si, à son arrivée, il les trouve veillant.

    Ils sont ces amis de leurs frères humains et de tout le peuple chrétien, qui ne cessent de prier pour la Cité de Dieu. Ils le font avec humilité, sachant bien que si le Seigneur lui-même ne veille sur la ville, c'est en vain que ses gardiens resteront aux aguets.

     

    Sermon 76 de saint Bernard sur le Cantique

    in Prières aux Portes de la Nuit

    de Dieudonné DUFRASNE

  • Le ciel et l'espace

     

    Professeur de technologies spatiales à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, Claude NICOLLIER est actuellement responsable des essais en vol du « Solar Impulse », le prototype d'avion utilisant l'énergie solaire. C'est avec intérêt qu'on l'apprend: il doit donc faire équipe avec Bertrand PICCARD, le concepteur du projet.

    Claude Nollier, qui vit le jour en 1946, est un astrophysicien suisse qui appartenait au corps des astronautes européens. Ayant vécu quatre séjours dans l'espace à bord des navettes américaines, il a, par deux fois, réparé en orbite le télescope spatial HUBBLE, qui fête ses vingt ans (Voir LA LIBRE de ces 24 et 25 avril 2010, pages 24 et 25).