vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues alphacentauri UA-35 UA-35
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Attraits parisiens

     

    Champollion Jean-François, Lesseps Ferdinand (comte de), Colette (écrivaine), Bécaud Gilbert, Delacroix Eugène... Qu'ont tous ces gens en commun ? Leur dépouille repose au cimetière du Père Lachaise à Paris. Un cimetière qui demande trois jours pour le visiter de manière exhaustive. Vraiment intéressant sur le plan culturel. Curieux aussi dans l'optique de l'architecture: on y trouve toutes sortes de tombes, beaucoup de « mastabas », de « monuments » somptueux ou bizarres. Il y a jusqu »à des obélisques de 4 à 5 m de haut dédiés à des particuliers.

    Belle à voir, cette exposition temporaire de toiles de Cézanne (venues de divers pays, parfois lointains) au musée du Luxembourg, 19 rue Vaugirard, à l'orée du jardin du Luxembourg et du Sénat français (métro Odéon), ouvert tous les jours jusqu'au 26 février 2012.

    Beaucoup plus à l'Ouest de Paris (station de métro MUETTE) à découvrir, le musée MARMOTTAN – MONET, écrin de la fameuse toile de Claude Monet « Impression - Soleil levant » et d'autres mirifiques peintures de Monet, Berthe MORISOT, Auguste RENOIR, Alfred SISLEY, Paul GAUGUIN, etc. Un temple de la Beauté !

    Et encore en ce moment, une exposition temporaire – jusqu'au 19 février - intitulée « H.E. CROSS et le néo-impressionnisme de SEURAT à MATISSE. On y tombe en admiration , par exemple, devant ce tableau de Théo VAN RYSSELBERGHE : « L'Escaut en amont d'Anvers ». Van Rysselberghe était membre actif du Groupe des XX fondé en 1883. Lui-même réalisait des merveilles sur base de la lumière plus septentrionale de nos contrées, tandis que CROSS s'adonnait à la création picturale en jouant avec la généreuse lumière du rivage de la Méditerranée et donnait naissance à des paradis enchantés.

    LORD JIM

  • Saint François d'Assise

     

    Voici qu'à peine a-t-il ouvert la bouche le Seigneur en fait sortir des paroles d'amour et de paix comme s'il prenait simplement sa place. François s'exprime d'une façon si familière qu'on le croirait en conversation avec la foule, mais sa langue est trop claire et ses mots tombent trop juste pour qu'on ne l'écoute pas avec une attention avide, qu'on soit clerc ou qu'on soit du peuple. Les universitaires se regardent avec étonnement; ce n'est pas là un ignorant qui se fait entendre. Ses citations de l'Ecriture sont d'un à-propos qui ferait honneur à un théologien et pourtant il n'a rien d'un prédicateur. A mesure qu'il s'anime, ses phrases sont les battements d'un coeur d'amoureux et c'est en effet l'amour qui parle et chacun de ses auditeurs se figure que c'est à lui qu'ils'adresse. Comment s'y prend-il ? Et comment la moindre de ses syllabes atteint-elle les coins les plus reculés de cette place immense ? On ne sait, on ne sait pas non pluscomment sur sa prière des mains ennemies se tendent l'une vers l'autre dans l'élan de joie d'une réconciliation générale. Si forte est l'émotion que, dans un de ces remous d'enthousiasme un peu effrayants, on se rue vers lui en masse et on tente de mettre sa tunique en lambeaux pour en faire des reliques. C'est un saint qui a parlé. Une foule italienne ne s'y trompe pas.

    JULIEN GREEN

     

    Julien Green (mort en 1998), de langue française, d'origine américaine, venu du protestantisme au catholicisme, est un des plus grands écrivains du XX e siècle. Il a développé une oeuvre marquée par une spiritualité singulière et d'une fécondité rare.

  • Imaginez

     

    On passe un moment très agréable à la lecture - dans la série « Philosophie » - de l'article sur le thème « Imagination versus Créativité », paru dans « La Libre » de ce 10 janvier 2012 (p.54) et dû à la plume de Luc de Brabandere et Stanislas Deprez. Que ces derniers soient remerciés pour leurs réflexions percutantes et passionnantes et leur grande culture.

    On passerait des heures à parler ou écrire sur l'imagination et l'imaginaire...

    Dans son chef-d'oeuvre « Vol de Nuit », Antoine de Saint Exupéry fait dire au directeur des vols, Rivière, s'adressant au pilote Fabien : « Vous avez trop d'imagination ! «  C'est vrai qu'il doit vivre des moments marqués par l'angoisse, l'aviateur ,seul derrière son tableau de bord - dépourvu de radar à l'époque - et survolant l'Amérique du Sud, en pleine nuit et dans les nuages, alors que peuvent surgir de l'obscurité des montagnes fatales...

     

    X

    X X

    Au collège déjà, on nous accusait de distraction, de dissipation, de nous laisser errer à la suite de la « folle du logis ».... - « Vous avez trop d'imagination ! « 

    Parfois, au contraire, au cours de géométrie on nous reprochait un manque d'imagination.....

    Alors quoi ??

    Pour résoudre les amas de problèmes qui nous hantent en ce 21 e siècle: faim dans le monde, pollutions diverses, organisation du partage de l'énergie et des richesses, recherche scientifique, recherche et implantation d'une démocratie véritable, etc. Il nous en faut encore et encore de l'imagination, de la matière grise. Plus que jamais, le slogan de mai 1968 : « L'imagination au pouvoir ! «  est de mise ... pour tant de bonnes causes.

    LORD JIM