vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Torturée pendant trois mois...

     

    Pendant trois mois, une jeune femme a été séquestrée et torturée à Jemappes (près de Mons).Personne n'a rien vu, personne n'a réagi, personne ne s'est étonné...

    Personne, sauf cet agent de quartier qui a entrepris une enquête. Le calvaire a bien cessé grâce à l'intervention de la police de proximité de Jemappes.

    Ceci nous ramène à l'élucidation d'un meurtre commis à Gouvy, en 2011. Là encore, le travail des policiers a permis de remonter aux deux invdividus coupables de cet assassinat et de les déférer devant les tribunaux.

    On ne soulignera jamais assez le mérite de la police. De ces policiers qui mènent leur enquête inlassablement, patiemment, minutieusement avec détermination et persévérance, alors qu'ils sont surchargés de travail...Ce labeur obstiné aboutit à des résultats qui peuvent être tout à fait remarquables, peut-être inespérés au départ. Dans l'affaire de Gouvy, on a démarré simplement par des traces laissées dans un mur embouti par une voiture en fuite.

    Louons le Ciel parce qu'il existe encore des gens consciencieux, qui dans la grisaille quotidienne, effectuent dans l'ombre d'obscurs travaux menés jusqu'au bout dans l'intérêt de toute la société.

    LORD JIM

  • QUARTIER DES PALMIERS

     

    Au cours de ces vacances de Pâques 2012, ce blog a été beaucoup visité. Voici le rappel de son contenu. Faisons le point.

    La motivation première de ces notes a été de conter des souvenirs d'enfance. Pour découvrir ceux-ci, il faut remonter jusqu'aux toutes premières archives de ce blog: 13 juillet 2007.

    La rue des Palmiers est , bien sûr, toujours située à la limite de Woluwe Saint-Pierre, aux confins d'Auderghem et d'Etterbeek. Ce décor a évidemment été considérablement transformé, bouleversé par des constructions de rues et de bâtiments. A l'époque, en 1941, on était en plein sous l'occupation allemande.

    Le quartier était rural ou semi-rural. Des hectares et des hectares étaient constitués de grands champs de patates, de céréales et autres « végétaux », à perte de vue. Oui, c'était la campagne...A la place du métro – sur son trajet Hankar – Pétillon – Thieffry – on pouvait voir circuler de temps à autre, un petit train à vapeur (une locomotive verte et des wagons jaunes) reliant la Brasserie de La Chasse Royale à la gare de formation du Cinquantenaire (le long de l'avenue de l'Armée).

    Dans une prairie, au bout de l'avenue Eléonore, paissaient cing vaches. Le quartier de l'Europe a surgi dans les années cinquante, de ce que l'on appelle maintenant une décharge, un « parc à conteneurs ».

    Les voitures n'encombraient pas les rues; elles étaient très rares et propulsées par des bonbonnes (fixées sur le toit) de gaz (de gazogène, je crois).

    Outre les bombardements, les pénuries, la botte nazie, l'atmosphère de l'occupation, etc; la Libération de septembre 1944 occupe dans ces pages une place toute spéciale, avec son immense euphorie.

    Nous étions enfants et formions une petite bande de gamins, genre Quick et Flupke, mais moins frondeurs. Le plus célèbre d'entre nous cinq est devenu un véritable écrivain: il s'agit de Willy Deweert.

    X

    X X

    Après ces souvenirs d'enfance, on trouvera dans ce blog deux essais de nouvelles littéraires.

    La première, intitulée « Atlantique Sud », narre une tentative de raid, visant à relier, par la voie aérienne, la France au Brésil, en passant par des escales en Afrique occidentale. Là, nous sommes dans l'Entre-deux guerres, les années trente. C'est l'époque de la conquête des « routes du ciel », des grands raids des aviateurs défrichant les lignes régulières de la future aviation marchande.

    L'autre essai de nouvelle se déroule en 1940, dans l'Algérie et le Maghreb des débuts de la seconde guerre mondiale. Il raconte les événements de l'Afrique du Nord française, notamment la fameuse bataille navale de Mers-el-Kébir. Et aussi l'évolution de l'aviation militaire « de Vichy » à l'époque de l'Empire français.

    Le reste de ce blog contient des poésies de grands auteurs français, des paroles de chanteurs (Brel, Pierre Bachelet, etc.), des coups de gueule, des méditations, etc.

    LORD JIM