vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues alphacentauri UA-35 UA-35
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Mon amour pour toi ne changera pas.

    Parole du Seigneur adressée à Jérusalem. Ton époux,c'est ton Créateur. « Seigneur de l'univers «  est son nom. Ton Rédempteur, c'est le Dieu Saint d'Israël, il se nomme : « Dieu de toute la terre ». Oui, comme une femme abandonnée et désolée, le Seigneur te rappelle. Est=ce qu'on rejette la femme de sa jeunesse ? Dit le Seigneur ton Dieu. Un moment je t'avais abandonnée, mais dans ma grande tendresse je te rassemblerai. Ma colère avait débordé, et un moment, je t'avais caché ma face. Mais dans mon amour éternel, j'ai pitié de toi, dit le Seigneur, ton Rédempteur. C'est ainsi qu'au temps de Noé, j'ai juré que les eaux ne submergeraient plus la terre. De même, je jure de ne plus me mettre en colère contre toi, et de ne plus te menacer. Quand les montagnes changeraient de place, quand les collines s'ébranleraient, mon amour pour toi ne changera pas, et mon Alliance de paix ne sera pas ébranlée, a déclaré le Seigneur, dans sa tendresse pour toi. Jérusalem, malheureuse, battue par la tempête, inconsolée, voici que je vais sertir tes pierres et poser tes fondations sur des saphirs. Je ferai tes créneaux avec des rubis, tes portes en cristal de roche, et tous tes remparts avec des pierres précieuses. Tes fils seront tous instruits par le Seigneur, ils goûteront un bonheur sans limites. Tu seras établie sur la justice, délivrée de l'oppression, que tu ne craindras plus, délivrée de la terreur, qui ne viendra plus jusqu'à toi.

    Du livre d'Isaïe 54, 5=14

  • Divide et impera

     

    Dans l'émission « Question à la Une » de ce 27 mars 2013, présentant un diptyque entre Anvers et Charleroi et leur bourgmestre respectif, Bart De Wever et Paul Magnette, une observation était très claire : la NVA, affirmaient plusieurs personnes, veut diviser. Cette formation politique dresserait les gens de notre premier port contre les Wallons, les étrangers, les homosexuels, les malades du SIDA, etc.

     

    Un jour plus tôt, le 26 mars, est paru dans « La Libre », une recension de la conférence donnée à Anvers, par Gérard Mortier, ancien directeur de La Monnaie, du Festival de Salzbourg et de l'Opéra de Paris et actuel directeur de l'Opéra de Madrid.

     

    Dans une interview, Gérard Mortier a dit qu' »On peut monter qui on veut contre tout le monde » et qu' »On pourrait monter une guerre entre Gand et Anvers ».

     

    Venu pour faire hommage à Hugo Claus, mort il y a juste cinq ans, Mortier à précisé que, pour lui, l'identité flamande, ce sont ses artistes et ses villes.

     

    Mortier voit = contrairement à ce que l'on croit = que les artistes sont proches du peuple. « Hugo Claus fut bien plus proche du peuple que ne l'est Bart De Wever. L'un aimait le peuple, les populistes exploitent le peuple. (…) La tâche des hommes politiques devrait être de rapprocher le peuple des artistes, mais les populistes ne veulent pas le faire car ils préfèrent garder le peuple sous leur emprise. Ils ont d'autres projets que le bonheur du peuple. »...

     

    L.J.