vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues alphacentauri UA-35 UA-35
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La province de Namur en 14-18.

D'une certaine manière, le concepteur des forts de la Meuse en sera aussi une victime. Henri-Alexis Brialmont est au coeur d'une polémique, car le coût final de son oeuvre (72 millions) dépasse de beaucoup le budget alloué (50 millions). Néanmoins, il se retire en 1892, auréolé d'un énorme prestige. Sa popularité lui permet d'être élu à la Chambre et d'être consulté comme conseiller en fortifications par plusieurs Etats étrangers comme la Bulgarie, l'Empire ottoman et le siam. La postérité a vu en lui le « Vauban belge », mais ses réalisations n'ont guère résisté face aux invasions allemandes de 1914 et de 1940.

 

Pour en savoir plus et dans les détails, pour se remémorer Seilles et Andenne, Tamines, Dinant, Spontin, lieux de massacres et de souffrance des civils, pour se replonger dans le climat de ce que fut 14-18, voir la belle brochure , richement illustrée : « LA PROVINCE DE NAMUR AU COEUR DE LA GRANDE GUERRE », guide du visiteur, rédigée par Axel Tixhon, Mélodie Brassinne et Philippe Bragard, Namurois historien et professeur d'Université. Document de 70 pages édité par la Province de Namur. On y parle aussi des cimetières militaires, des cimetières de fusillés, des monuments aux morts, bref des sites touristiques liés à la Grande Guerre en province de Namur.

On y trouvera aussi un plan des deux autres positions fortifiées belges en 1914 : les forts de Liège et les forts d'Anvers.

Les neuf forts de Namur attestent actuellement du savoir-faire belge et des immenses capacités des ingénieurs.

L'ensemble de la province de Namur permet d'appréhender ce qui s'est passé il y a un siècle, en redécouvrant des lieux peu connus, au travers de nos campagnes, de nos villes et de nos villages.

Références :

PROVINCE de NAMUR

www.commemorer14-18.be

www.be14-18.be

www.province.namur.be

 

Les commentaires sont fermés.