vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues alphacentauri UA-35 UA-35
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Chronique d'une mort annoncée.

    Ce jour-là, Jocelyne, la prof' de religion de cette école communale est venue habillée tout en noir (style « funérailles dans les années 50 ») comme on le voit dans les vieux films d'époque. Et plusieurs élèves, très intrigués, ont demandé : »Madame, pourquoi vous êtes tout en noir ? Quelqu'un est mort ? Il y a un enterrement ? » Et ce ne sont pas seulement les élèves qui ont posé cette question. La direction de l'école aussi, de même que les collègues dans la salle des profs.

    C'était exactement le but recherché par Jocelyne. Mais personne de ses proches n'était décidé. Par contre, elle signifiait ainsi la perte dramatique...d'une heure de cours de religion chaque semaine,supprimée dans toutes les écoles primaires officielles de la Communauté française au profit de l'introduction obligatoire d'une heure à l'éducation à la philosophie et à la citoyenneté EPC). Elle voulait par son vêtement « funéraire » montrer que pour tous les enseignants, élèves et parents pour qui les cours des religions (catholique, protestante, orthodoxe, juive et musulmane) ou de morale non confessionnelle sont importants, cette mesure est une véritable catastrophe. Le tour du secondaire viendra dès l'année scolaire prochaine.

    Avec cette heure de perdue, et le fait qu'il ne reste qu'une période par semaine de religion ou de morale, le contact, le suivi et le développement du contenu du cours sont particulièrement ébranlés.

    (...) Cela montre bien que ceux qui désirent être les fossoyeurs des cours de religion ou de morale ont réussi un grand coup Et ils encherchent la suppression totale.

     

    D'après la Chronique de Luc AERENS

    in l'hebdomadaire « DIMANCHE » N° 6 de ce 12 février 2017.

  • CITATION.

    En clôture à son dernier essai  « Tant pis ! Nos enfants paieront », François Lenglet, journaliste-économiste, cite une phrase d'Auguste Detoeuf (1883-1947), ingénieur civil et fondateur du groupe Alsthom en 1928. Une citation qui date de 1936 mais qui n'a absolument rien perdu de sa lucide pertinence : « ... d'autres, sans doute plus jeunes que nous, moins déformés par un long passé, entreront dans la voie que nous n'aurons pas ouverte et, parce qu'ils ont l'âme fraîche et le coeur pur, recréeront, sans nous et malgré nous, à travers l'injustice et la misère, le monde que nous aurons laissé mourir . »

     

    « Tant pis ! Nos enfants paieront », François Lenglet, Albin Michel, 2016.

  • Liaisons aériennes belges avec Israël.

    Cargo Air Lines (CAL) s'st installée dès 1997 à l'aéroport de Liège-Bierset. Elle a entrepris de créer une compagnie cargo belge. Elle s'est spécialisée dans le transport de biens non standardisés : produits dangereux, fleurs coupées, oeuvres d'art ou animaux. Le siège de cette compagnie se situe à Tel Aviv (Israël).

     

    X

     

    X X

    EILAT

     

    D'autre part, Brussels South Charleroi Airport (BSCA) sera reliée régulièrement à Eilat à partir d'octobre 2017.

    Ce sera la 82e ville et le 22e pays proposés par Ryanair, à Charleroi.

    Eilat sera la première destination en Israël desservie en vol direct, depuis BSCA.

    Eilat bénéficie d'un climat chaud et d'un ensoleillement exceptionnel, quasi annuel.

    C'est une station balnéaire offrant diverses activités : plongée sous-marine, sorties en discothèques. Ceux qui aiment les grands horizons apprécieront une excursion dans le désert du Néguev.

    Pour célébrer cette nouvelle ligne, Ryanair met en vente des sièges avec des tarifs à partir de 14,99 EUR, pour voyager en février et mars.