vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues alphacentauri UA-35 UA-35
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Une Lune échancrée.

Une lune échancrée. Une lune dans laquelle on aurait mordu. Ce n'est pas l'élément d'un blason, d'armoiries. C'est un rêve nocturne, le rêve d'une femme:Julienne.

Née à Retinne en 1192 dans une famille aisée, Julienne devient orpheline à l'âge de cinq ans. Avec sa soeur Agnès, elle est accueillie à la léproserie de Cornillon. Dès 1210, elle reçoit des visions d'une lune échancrée dont elle ne parlera que vingt ans plus tard. Jésus lui apparaît et lui explique que la partie manquante de la lune signifie qu'il manque une fête dans le calendrier liturgique.

En 1230, Julienne devient prieure de Cornillon. Jusqu'en 1241, Julienne rencontre une forte opposition à l'institution de cette nouvelle fête. Puis, en 1246, l'évêque de Liège, Robert de Thourotte, publie un mandement qui fixe la Fête-Dieu au jeudi après l'octave de la Trinité. Son successeur henri de Gueldre retarde l'application de cette décision et contraint Julienne à l'exil ; elle se rend à Namur puis à Salzinnes et meurt à Fosses en 1258. Il faudra encore attendre 1264 poiur que le pape Urbain IV publie sa bulle Transiturus instituant officiellement la FETE-DIEU pour toute la chrétienté. En 1317, le pape Jean XXIII achève le processus en confirmant l'esprit universel de la fête du Corps du Christ.

Écrire un commentaire

Optionnel