vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues alphacentauri UA-35 UA-35
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Bombes

Les Allemands avaient installé de la DCA de fort calibre, près de notre école, sur des wagons de chemin de fer dans la gare de formation du Cinquantenaire (Jubelpark). Cette gare, aujourd’hui disparue, se situait entre la station de métroThieffry et le Cours St Michel, entre l’avenue de l’Armée et la rue de la Grande Haie. C’était de l’artillerie lourde, de la FLAK (Fliegerabwehrkanone = canon antiaérien) : de longs tubes, vraisemblablement du 125 mm (mais pas les fameux canons de 20 mm en affût quadruple, dont parle Pierre Closterman dans son livre « Le Grand Cirque ni du 88 mm dont fait état le documentariste Daniel Costelle dans ses films sur l’aviation).

 

Comme ces batteries étaient relativement proches de l’école, quand les tirs se déchaînaient, toutes les vitres, cloisons, etc. vibraient, tremblaient.

 

Un matin à la première heure, j’arrivai à l’école. Ce fut pour rejoindre des camarades et un instituteur dans une tranchée-abri. Tous ensemble nous récitions le chapelet, tellement la bataille faisait rage sans doute au passage d’avions dans le ciel et dans le tonnerre des canons qui tiraient sans discontinuer.

 

Lord Jim

Écrire un commentaire

Optionnel