vue d'ensemble des visiteurs nouveau visiteurs visiteurs connus littérature, journalisme, livres, revues alphacentauri UA-35 UA-35
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Belgique

  • Réponse très pertinente

     

    Question de Vincent Rocour (La Libre Belgique):

    Luc De Bruyckere (président du VOKA:patron des patrons flamands) estime (...) qu'un éventuel refinancement de Bruxelles doit être lié à la cogestion de la Région par les deux grandes Communautés...

    Réponse de M. Benoît Cerexhe, ministre bruxellois:

    «  Ca , c'est exclu dans touters les langues. On s'est suffisamment battu pour faire de Bruxelles une Région à part entière. Il est exclu de revenir à une situation d'avant 1989 lorsque Bruxelles était géré par des non-Bruxellois. On a vu ce que cela a donné. On sait ce qu'il y a derrière cette idée. On dit , dans un premier temps, que c'est la Flandre et la Wallonie qui géreront Bruxelles. Mais, à terme, on rêve que seule la Flandre puisse la gérer. M. De Bruyckere appelle à constituer une coalition des braves pour sortrir de la crise. S'il se range parmi les braves, on n'est pas sorti de l'auberge. » (« La Libre Belgique » du vendredi 3 juin 2011).

    Que jamais, jamais, JAMAIS , la NVA n'ait un seul mandataire à Bruxelles !!!

    On a eu les marches flamingantes sur Brussel. Sufficit !!! Plus une patte de flamingant sur les 19 communes. On en a marre de la NVA ! De son hypocisie ! De son arrivisme ! de son esprit retors, expert dans le nihilisme destructeur de la Belgique. Assez, assez. Indignez vous !! Faites de la résistance à l'ennemi insidieux !

    LORD JIM

  • Vecteurs créateurs en repli

     

    Vecteurs de création d'emplois et de richesses, les investissements étrangers en Belgique sont en repli pour 2010: 166 projets, contre 189 en 2008 et 177 en 2009.

    Ce recul peut être attribué: au niveau élevé des coûts salariaux, à la cherté de l'énergie, au fouillis des réglementations en matière administrative et environnementale (locales et européennes).

    Bien sûr, la crise économique joue aussi son rôle. De même que l'instabilité politique. Et une baisse de la notation (Standard and Poor's) de la Belgique aggraverait notablement la situation...

    Alors, vite un gouvernement SVP !!!

    Lord Jim

  • C'est du belge ! Des trouvailles

     

    La Belgique a été mise à l'honneur lors de la cérémonie annuelle de remise du prix de l'inventeur européen qui a eu lieu hier (19 mai 2011) à Budapest: deux prix (sur les cinq qui étaient décernés) ont en effet été attribués à des Belges. Dans la catégorie Industrie, la lauréate est Ann Lambrechts, collaboratrice de la société Bekaert. Son invention a ouvert de nouvelles possibilités architecturales en améliorant la résistance à la flexion des constructions en béton armé.

    Concrètement, les éléments en fibre d'acier qu'elle a mis au point augmentent considérablement la résistance du béton à la tension, réduisent les temps de construction et ont permis la réalisation de nombreuses stuctures de grande dimension, telles que le tunnel du Gothard, soit le tunnel ferroviaire le plus long du monde.

    De même, environ 260 000 composants préfabriqués faisant appel à cette technique ont été installés dans le tunnel sous la Manche emprunté par les trains Eurostar et qui relie Londres au continent européen. L'invention d'Ann Lambrechts et les brevets qui en ont découlé ont provoqué un mini-boom économique: Bekaert est devenu le numéro un mondial sur ce marché.

    Seconde lauréate belge, dans la catégorie Recherche cette fois: il s'agit de Christine Van Broeckhoven, du Vlaams Interuniversitair Instituut voor Biotechnologie (situé à Gand). Le procédé de pointe qu'elle a élaboré pour identifier les gènes de la maladie d'Alzheimer chez les patients a ouvert la voie au développement de médicaments et de traitements modernes contre cette maladie. En effet, chacun des gènes et protéines qu'elle a identifiés est désormais une « cible » potentielle pour les chercheurs qui mettent au point des traitements contre les maladies neurodégénératives. Ses travaux ont abouti à l'obtention de dix brevets.

    Rappel: le prix de l'inventeur européen récompense l'innovation en Europe. Lancé en 2006, il est décerné tous les ans par l'Office européen des brevets en collaboration avec la Commission européenne et le pays qui assure la présidence du Conseil de l'Union européenne au moment de la cérémonie. Soit, cette année, la Hongrie. Ce prix est purement honorifique.

    (Article repris intégralement dans « La Libre Belgique » du 20 mai 2011, pp. 24-25).